Connaître l'origine d'un mot c'est mieux le comprendre | Le Petit Robert
S’inscrire à la lettre d'information :
 


Connaître l'origine d'un mot c'est mieux le comprendre

La langue dans le temps et dans l'espace
Recommander : j'aime (bouton facebook) twitter bouton google+
Envoyer :

« La langue que nous parlons et que nous écrivons est pleine d'expressions, de tournures dont elle ne peut rendre compte par elle-même, et qui s'expliquent par des faits anciens, depuis longtemps oubliés, qui survivent dans l'idiome moderne comme les derniers témoins d'un autre âge »,
est-il écrit dans la Préface au Dictionnaire général de Hatzfeld, Darmesteter et Thomas publié à la toute fin du XIXe siècle. L’étymologie présente dans le Petit Robert rend compte de cet ancrage de la langue dans l’histoire.

Étymologiquement, le mot étymologie vient du grec et signifie « science du vrai », ce vrai étant d’ailleurs très relatif puisque les étymologies peuvent être corrigées, modifiées en fonction d’éléments nouveaux comme une nouvelle date, une nouvelle localisation d’un texte, etc. L’étymologie, pratique entre la science et l’art, science du plus vraisemblable, parfois du vrai, art de la trouvaille, comporte deux volets. Depuis le début du XXe siècle en effet, l’étymologie n’est plus seulement la découverte de l’origine d’un mot, de l’étymon, elle est aussi histoire du mot dans la langue d’accueil, en l’occurrence, le français.

Ajoutons à cela que l’étymologie peut être proche ou lointaine (les Italiens parlent d’etimologia prossima et etimologia remota). La langue source du français est à 85 % le latin. Or, le latin est une langue particulièrement riche en documents conservés. Pour faire l’étymologie du français, nous nous arrêtons donc au latin et nous ne remontons en principe pas plus haut. Au contraire des langues germaniques, qui, n’ayant quasiment aucun document pour le stade antérieur au germanique, recourent à l’indo-européen, stade ultime de la grande majorité des langues européennes. C’est cette voie, qui retrace en quelques lignes 5 000 ans  d’histoire de la langue, qui a été explorée dans les notices éymologiques présentes dans la version numérique du Petit Robert.

L’étymologie au sens strict du terme est donc l’origine du mot, au sens large, son histoire. L’origine est représentée par l’étymon, le mot source du mot français, et une date, connue ou inconnue, d’apparition ou d’entrée du mot en français est donnée. C’est la constante que l’on trouve dans tous nos dictionnaires, en particulier dans le Petit Robert. Cette étymologie vient toujours des recherches faites par des scientifiques spécialistes d’étymologie. Le but du Petit Robert est de vulgariser l’étymologie en particulier, les savoirs en général. Qui dit vulgarisation dit aussi réduction et reformulation du discours tenu. «Le vulgarisateur, écrit Alain Rey, doit abréger et simplifier ; il choisit ; il passe de l'abondance à la sécheresse et quant aux contenus, du raisonnement au récit» Lorsque le mot s’y prête ou lorsque la frustration du rédacteur est trop grande, on trouve dans la rubrique étymologique, en tête d’article, une histoire laconique ou, à tout le moins, la motivation qui est à la source de la dénomination. Cette dimension historique permet de conférer au mot une épaisseur que la description de ses emplois ne reflète pas. Les renvois présents dans la rubrique étymologique (sevrer : latin populaire °seperare, classique separare → séparer) font écho aux renvois analogiques du corps de l’article.

L’étymologie est une lucarne ouverte sur l’histoire du français, langue latine à 85 % mais riche d’apports des langues avec lesquelles elle a été en contact : il a hérité du latin, a emprunté au latin ou à d’autres langues, mais il a aussi donné. Étymologie, histoire et description de la langue forment un tout : la richesse du Petit Robert.

Ouvrir le Petit Robert, en version papier ou en version numérique, c’est ouvrir une boîte de Pandore, la source de nombreux… mots. 

 


La citation du jour

« Le meilleur moyen de faire attendre patiemment le public, c'est de lui affirmer qu'on va commencer tout de suite »

Victor Hugo

LE PETIT ROBERT EN VIDÉO

 
DÉCOUVREZ
LE PETIT ROBERT
EN VERSION NUMÉRIQUE
 
 

La conjugaison à tous les temps

Saisissez ci-dessous un verbe à conjuguer :

 


Au fil des mots



Suivez le petit robert

Facebook Facebook Twitter RSS
Contact | Données personnelles
Mentions légales | © Le Petit Robert 2012
Le Robert ~ Le Robert illustré & Dixel ~ Le Dictionnaire historique de la langue française ~ Le Grand Robert & Collins